LES PARCOURS

LA VALLÉE - 1901 - 5 918 m - PAR 72
La Vallée est le premier parcours construit en région parisienne en 1901. Son tracé sinueux et vallonné pour l’époque est conçu par l’écossais Willie Park Jr, vainqueur de deux Open britanniques, devenu l’un des plus célèbres architectes du début du XXe siècle. Le parcours accueille le premier Open de France en 1906, remporté par le pro du Club, Arnaud Massy. Ravagé pendant la seconde guerre mondiale, il est reconstruit en 1951 selon le tracé originel en y apportant quelques évolutions et aménagements nécessaires après le passage des chars allemands. Théâtre de 19 éditions de l’Open de France, d’une Coupe du Monde en 1963, de nombreux tournois prestigieux comme l’Open Perrier (1988 et 1991), le parcours de La Boulie a vu évoluer un nombre conséquent de gloires de ce sport comme Arnaud Massy, Byron Nelson, Arnold Palmer, Jack Nicklaus, Severiano Ballesteros, Fred Couples ou Tiger Woods lors des Championnats du Monde Amateurs en 1994.
Parcours devenu légendaire, La Vallée n’est pas très long mais plutôt technique. Ses fairways étroits bordés d’arbres d’essences variées, avec de forts dénivelés et de nombreux dévers représentent la difficulté principale de ce tracé. On n’y joue jamais les pieds à plat ! Les greens vastes et profonds autorisent de multiples positions de drapeaux, des plus simples aux plus complexes. Ils sont défendus par de nombreux bunkers profonds demandant un petit jeu performant.

LA FORÊT - 1968 - 6 122 m - PAR 72
Inauguré en mai 1968, le parcours de La Forêt est dessiné en plein cœur du bois des Gonnards acheté par le Racing Club de France quelques mois auparavant, portant à plus de 100 hectares la surface totale du site. Son tracé relativement plat serpente au milieu d’arbres de centaines d’essences différentes, donnant au parcours une atmosphère champêtre, rare dans la région. Ses fairways sont assez étroits et ses immenses greens sont presque systématiquement défendus par de larges et profonds bunkers. Quelques par 4 sont extrêmement longs, nécessitant des mises en jeu puissantes et droites, et plusieurs trous en dog-leg comme les numéros 7, 8 et 15 complètent les difficultés de ce parcours long et exigeant. Moins prestigieux que son grand frère La Vallée, le parcours de La Forêt est pourtant tout aussi intéressant et agréable à jouer et très difficile à scorer.Plus qu’un simple second parcours, La Forêt propose un véritable challenge golfique sur plus de six kilomètres et devient même prodigieux lorsque les arbres se parent de leurs couleurs automnales.

LE COTEAU - 1911 - 1 086 m - PAR 27
Le parcours du Coteau est tracé en plein cœur du site, à flan de colline, tout près de la zone de petit jeu et du club-house. Composé exclusivement de par 3 de 81 à 170 m, son tracé vallonné et physique en fait un véritable parcours sélectif, idéal pour les entraînements de joueurs de tout âge et de tout niveau. Ses fairways étroits bordés de hauts roughs et le fort dénivelé de chaque trou pimentent les différentes parties amicales qui s’y déroulent. Ce petit parcours sert de support pédagogique pour l’école de golf qui y organise régulièrement des compétitions de classement pour tous les petits équipiers “Ciel et Blanc”.